SASU : que influe le budget de création ?

Pour créer sa SASU, le dirigeant doit soumettre à des frais obligatoires ou facultatifs afin de compléter la création de son entreprise.

Il s'agit principalement des frais résultantes des formalités légales, à prendre pour le dossier de création.

D'abord, l'associé unique doit faire intervenir un commissaire des apports en nature, que son coût dépend des opérations à effectuer.

Ensuite, pour creer une SASU, une publication d'un avis de création dans un journal légal est à établir et nécessite des frais à payer.

Aussi, il faut compter en plus, la demande d'immatriculation ainsi que la déclaration bénéficiaires effectifs, au prés de la greffe de tribunal de commerce ou, pour le 1er cas, au CRS.

Il existe des frais supplémentaires facultatifs, relatifs à l'embauche d'un professionnel ou d'un expert pour prendre en charge et suivre notre démarche de création, pour que ces derniers se déroulent dans les meilleurs conditions.

Pour plus d'informations, consultez : sasu-sas.com

Les coûts relatifs à chaque formalité légale

  • Le commissaire des apports pour évaluer les apports en nature : variable.
  • La publication de l'avis de création dans un journal légal : 150 euros.
  • La demande d'immatriculation : 40 euros.
  • Déclaration des bénéficiaires effectifs : 25 euros.